Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le livre du temps /1

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> contes, légendes, poésie ..... >>> Contes et légendes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Josie



Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 393
Localisation: Luxembourg
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 28 Nov - 13:06 (2008)    Sujet du message: Le livre du temps /1 Répondre en citant

LE LIVRE DU TEMPS 
Une nouvelle de Thomas Desmond 
 
 

Après deux mille sept cent cinquante-huit années lumières parcourues en sept siècles, cent dix années, trois mois et six jours, l'aéronef spatial de la mission française Beyond Limits pénétra enfin dans l'atmosphère d'une planète tellurique d'allure semblable à celle de notre Terre.
L'équipage humain était composé de trois spationautes. Marie Chartier, astrophysicienne renommée pour son étude de l'oxygène en sachet qui tendit dès 2122 à réduire la mortalité due au manque d'oxygène terrestre. François Galian, champion de la galaxie de rodéo-comète et accessoirement neveu du président de la République. Enfin, Ticky Toliano, charcutier d'origine toulousaine qui ne devait sa présence sur le vaisseau qu'à l'incroyable chance d'avoir gagné au grand loto de la Voie Lactée. Malgré son manque de connaissances en spationautique, il avait su s'attirer la sympathie de ses deux coéquipiers à coups de rillettes et de pieds de cochon faits maison.
Il y avait aussi Zeus, un chimpanzé mâle surdoué qui servait d'émetteur-récepteur à l'ordinateur de bord du vaisseau, lui aussi nommé Zeus. Âgé de deux ans, il était plein d'enthousiasme et de vitalité, et ses facéties permanentes donnaient un peu de couleurs au quotidien de ses trois maîtres. Il s'était pris d'affection pour le maître coq Ticky qui lui préparait de succulentes brochettes de saucisson à l'ail. Mais son attention restait le plus souvent concentrée sur la bonne marche de leur voyage et sur l'analyse des divers galaxies visitées.
Alors que le vaisseau pénétrait les premières couches de la blanche atmosphère, l'ambiance à bord était plutôt électrique. Marie, ne pouvant plus contenir son trop plein d'émotions, s'était lancée dans une démonstration de pas de danse des plus joyeuse. François déclamait d'une voix tremblante d'émotion l'hymne national français, dont les paroles archaïques et guerrières avaient été modifiées en 2054 suite à la signature par toutes les chefs des nations du traité d'abolition de toutes les guerres. Ticky, de son côté, s'était paré d'un étonnant collier d'andouillettes pour amuser Zeus, et il ne lui manquait plus que la chemise à fleurs pour ressembler à un touriste en vadrouille dans les îles. Il avait lâché ses couteaux à découper et battait des mains à s'en faire saigner les paumes. Malgré les efforts de son ami pour le faire rire, le singe restait calme, occupé qu'il était à emmagasiner les milliers d'informations transmises par les capteurs du vaisseau.
Soudain, l'ordinateur de bord se manifesta à travers lui, et une douce voix synthétique se fit entendre à travers les hauts-parleurs nanoscopiques directement implantés dans les pavillons oculaires des trois Français.
Mise sous orbite magnétosphérique en cours – vitesse de survol Mach 23 – analyses du bio système en cours.
Marie mit fin à sa démonstration de claquettes, le visage rouge et luisant de sueur, avec quelques cheveux fous échappés de son chignon strict.
– Y a-t-il assez d'oxygène pour pouvoir respirer, Zeus ?
Un peu de patience, répondit le singe.
– Fais vite, nom de chien ! s'écria François.
Ticky s'était saisi de son collier d'andouillettes qu'il faisait tournoyer au-dessus de sa tête comme un lasso.
Ticky Toliano, on ne joue pas avec la nourriture, héla Zeus sur un ton de reproche.
Surpris, le toulousain éclata de rire et envoya valser son collier graisseux dans un coin de la salle de contrôle.
Un bourdonnement résonna brièvement et une multitude de diagrammes bleutés apparurent sur une des parois du vaisseau. Captivés, le cœur battant, Marie et François déchiffrèrent les informations avec avidité. Ticky, qui ne connaissait rien à tout ce baratin, alla chercher une bouteille de vin rouge dans le frigo à particules pour fêter l'événement (ainsi qu'une canette d'Atom-cola, boisson dont raffolait le jeune chimpanzé).
Marie et François se jetèrent violemment dans les bras l'un de l'autre en poussant des cris de joie. Ticky, soupçonnant une bonne nouvelle,  partit d'un grand rire et déboucha avec vigueur la bouteille de Bordeaux 2032 (le meilleur cru du XXIe siècle).
Zeus, les pupilles bouleversées de petits éclairs rouges, annonça avec emphase :
Oxygéne respirable : 99,8% – Eau potable : 95,1%.
Trois salves de hurrahs retentirent. Ticky but la moitié de la bouteille de vin d'un trait et renversa l'autre le long de sa barbe touffue.
– Y a-t-il de la vie, Zeus ? demanda François, à bout de souffle.
– Et des cochons ? ajouta le charcutier, le sourire luisant de liquide brunâtre.
Quelques secondes de silence.
Vie : affirmatif.
De nouveaux hurrahs furent poussés, plus forts encore que les premiers. L'euphorie gagna tout l'équipage et on déboucha plusieurs bouteilles. Ticky sortit plusieurs poèles et entreprit de griller son collier de saucisses tout en chantant une vieille rengaine d'un ancien poète toulousain.
– D'autres infos, Zeus ?
– Non, Marie Chartier. Un peu de patience.
– On a le temps de casser une croûte, au moins ? demanda le charcutier.
– Oui, nous avons trente-trois minutes avant le prochain bilan.
– Bon ! Aux fourneaux !
L'éclair de feu quitta les yeux du singe qui, ainsi, libéré de sa fonction de récepteur-émetteur, se mit à sautiller dans tous les sens en poussant de petits cris aigus. Enfin, il se calma et aida Ticky à préparer sa tambouille.
François dressa une table de fortune pendant que Marie envoyait un rapport megasonique à destination de la Terre. Quelle fierté ce serait pour leurs arrières-arrières-arrières12 petits enfants d'apprendre que leurs aïeux avaient finalement réussi à dénicher une planète abritant une forme vie dans ce vaste univers aride et silencieux.




this.previousSibling.style.display = 'none';" />




Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Ven 28 Nov - 13:06 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum >>> contes, légendes, poésie ..... >>> Contes et légendes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo